MON COMPTE
Créer un compte ?
Mot de passe oublié ?
PANIER0 article | 0 €
 


Séance de l’invité

Soufiane Adel




 

 
Biographie
Soufiane Adel naît en 1981 en Algérie et arrive en France à l’âge de huit ans. C’est en entrant à l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle (l’ENSCI), qu'il découvre le cinéma. Toute son enfance, il se nourrit des films du Nouvel Hollywood. À 20 ans, il rencontre le néoréalisme italien et le cinéma expérimental, et amorce alors une longue cinéphilie, autodidacte, aléatoire et compulsive.
Passant de la fiction au documentaire, il nous présentera une sélection de ses courts-métrages ainsi que son premier long-métrage documentaire, Go Forth.

Filmographie
Nuits closes raconte l’histoire de deux enfants qui cherchent leur père de bistrot en bistrot dans les rues de Champigny.
"En 2004, je décide de filmer mon père. Je lui demande de rejouer une scène que l’on a vécue ensemble. Le tournage dure une soirée, de 20h à minuit : ce sera mon premier court métrage. Dans un style direct, caméra au poing..."
Le film obtient deux prix au Festival CinéSept à Jussieu et son père Kamel Adel obtient le Prix du Meilleur Acteur au Festival de Boulogne-Sur-Mer. Le film est aussi sélectionné dans de nombreux festivals parmi lesquels Clermont-Ferrand, en Italie et en Espagne.

La Cassette, 2006, documentaire dont la matière principale est une cassette audio de correspondance entre ses grands-parents restés en Algérie et sa mère nouvellement arrivée en France en 1989. Ce film sonore avec un écran noir et des sous-titres en Français, invite le spectateur à fabriquer ses propres images. Il est soutenu par l’aide à la post-production de la Région Ile-de-France et par l’Acsé. La Cassette reçoit le Prix du Jury et le Prix du magazine Mouvement au 10ème Festival Bandits-Mages de Bourges, il est également sélectionné dans de nombreux festivals dont les Écrans Documentaires d’Arcueil et Les Escales Documentaires de La Rochelle.

Kamel s’est suicidé six fois, son père est mort, 2007, produit par le GREC (Groupe de Recherche et d’Essais Cinématographiques). Le film est un huis clos en deux parties sur la mort de son grand-père en soins palliatifs et le rituel funéraire musulman. Les cadres et le montage ont été inspirés, après un voyage à Florence, par les tableaux de la Renaissance de Fra Angelico et Botticelli. Il a obtenu le Prix du court-métrage aux Écrans Documentaires d’Arcueil et le Grand Prix au Festival du court métrage Bandits-Mages. Il a été doublement sélectionné au Festival de Cannes en 2008, à la Quinzaine des Réalisateurs et à l’ACID, et dans de nombreux festivals internationaux.

Sur la tête de Bertha Boxcar, 2009, coréalisé avec avec Angela Terrai. C'est l’histoire de Johnny Johnson (Reda Kateb), jeune banlieusard qui, dans une casse automobile, transforme des carcasses en sculptures et croise le chemin d’une jeune femme, Mellaz (Judith Chemla). Le film est préacheté par Arte France, avec l’Aide de la Région Centre et la contribution financière du CNC.

Go Forth, 2013, long-métrage documentaire où, à travers le portrait d’une femme de 79 ans, Taklit Adel (sa grand-mère née en Algérie et vivant en France depuis 60 ans), se noue à la fois le fil de la petite et de la grande Histoire et l’exploration de la banlieue et de ses grands ensembles. Pour ce film, il utilise un nouvel outil pour filmer la banlieue parisienne : le drone (objet volant de petite taille, équipé d’une caméra). Le film a été sélectionné au Cinéma du réel, au Biografilm Festival à Bologne, au Festival du nouveau cinéma de Montréal, au Cinemagrante de Buenos Aires, à l’Alternativa à Barcelone, à Lussas.

Après Go Forth, il réalise 4 courts-métrages, Les Bonnes, Vincent V., Je suis Martin Eden et La Faim.

Aujourd'hui il développe 2 longs-métrages de fiction, Suleyman Le Magnifique et Martin Eden, et un documentaire, la suite de Go Forth, Les enfants de Tahar, autobiographie d'une famille Française.
Soufiane Adel © Droits réservés


Date et horaires
Samedi 7 octobre de 9h30 à 17h,
accueil à 9h30 autour d’un café,
début de la projection à 10h.





Séance de l’invité

Les séances de l'invité sont des journées de projections et de débats en présence d'un auteur-réalisateur organisées par la SAFIRE Grand Est avec le soutien de l’Agence culturelle, de la DRAC Grand Est, de la SCAM et de la Ville de Strasbourg. Elles proposent de découvrir les films d'un auteur et d'échanger autour de sa manière de travailler durant toute une journée.

Lieu
Maison de l'Image / 31 rue Kageneck / Strasbourg

Durée
1 jour

Tarif
13 € (participation pour les non adhérents à La SAFIRE, correspondant aux frais du repas) ;
gratuit pour les membres de La SAFIRE.







SAFIRE Grand Est
lecomble.mathilde@orange.fr
06 14 78 12 00
safirealsace.com
 

Dernière mise à jour le 03/10/2017