MON COMPTE
Créer un compte ?
Mot de passe oublié ?
PANIER0 article | 0 €
 


Rencontre professionnelle dans le cadre du Festival Geo Condé 2017
(7ème Biennale Internationale de la Marionnette et du Théâtre d’objets)

Recherche Expérimentation Création :
des espaces à sauvegarder, à développer ?

 

 
En partenariat avec le TJP - Centre Dramatique National
d’Alsace - Strasbourg
et le Théâtre Gérard Philipe - Scène conventionnée pour les arts de la marionnette et les formes animées - Frouard.

Thématique
Faire émerger de nouvelles formes artistiques demande du temps et de la réflexion. Et comme dans le domaine des sciences, il faut expérimenter pour valider des hypothèses. Le domaine des arts de la marionnette est particulièrement friand de cette pratique.
Depuis plusieurs années, le TJP C.D.N. d’Alsace Strasbourg et l’Agence culturelle organisent des laboratoires (espace d’expérimentation) : les Parcours Pro*. A partir de cette expérience, il est proposé aux participants de mener une réflexion visant à mieux développer cette forme de recherche artistique, dans la région Grand Est, mais aussi sur le territoire national et à l’étranger.
Aujourd’hui, les artistes manquent d’espaces d’expérimentation et de laboratoire nécessaires à l’enrichissement de leur acte de création. Le contexte économique oblige les équipes artistiques à choisir entre temps de recherche et temps de répétitions. La recherche deviendrait-elle un luxe alors qu’elle devrait être une nécessité ?
Affirmer des espaces dédiés à la recherche et l’expérimentation dans le Grand Est, c’est mettre des outils, que sont les structures culturelles, au service des projets artistiques et culturels.
En quoi les espaces de recherches sont-ils nécessaires à la création ?
Quel type d’espaces de recherche faut-il ? Comment les (re)penser au regard du contexte économique actuel?
À travers des témoignages d’artistes et de responsables de lieux, régionaux et internationaux, l’apport des temps d’expérimentations dans la création artistique, et les articulations à inventer avec le public et le politique seront interrogés.

Les 3 ateliers (de l’après-midi) proposés
1. Comment les temps de recherche et d’expérimentation enrichissent-ils le travail des artistes ? Quelle émulation naît de ces temps détachés de la production ? Y a-t-il des types de recherches différents selon les écritures artistiques ?
2. Quel est l’engagement des structures auprès des artistes dans ces temps d’expérimentation ? Quels dispositifs permettent à ce cadre d’exister ? En quoi les politiques publiques favorisent-elles la recherche artistique ?
3. Y a-t-il une place pour le public dans les temps d’expérimentation ? Doit-on rendre visible ce temps de travail ? Quels seraient les temps d’expérimentation pour le spectateur/regardeur.




* Les Parcours Pro / Parcours professionnels
Corps Objet Image

Il s’agit pour des artistes professionnels de découvrir l’univers d’un artiste (invité dans la saison du TJP), puis de se saisir et d’expérimenter cette matière artistique dans un laboratoire et enfin de présenter le fruit de cette recherche au public.
Aujourd’hui ces Parcours s’ouvrent sur le territoire du Grand Est, à Reims pendant le festival Orbis Pictus (en avril 2017 - Parcours professionnels Corps Objet Image avec Carine Gualdaroni (France) / Compagnie juste après) et à Frouard au Théâtre Gérard Philipe, scène conventionnée pour les Arts de la Marionnette et les formes animées (en 2018).
La nouvelle configuration régionale Grand Est incite à ouvrir le débat. Forts de ces 4 années d’expérimentation, il est nécessaire d’en dresser un bilan et en envisager les perspectives.


LABO-NOV 20 © Patrick Sims


Public
Professionnels des arts et de la culture

Intervenants
Bernard Baumgarten, directeur artistique de Trois C-L,
Centre de Création Chorégraphique,  Luxembourg.
Daria Lippi, comédienne et directrice,
La Fabrique Autonome des Acteurs, Moussay.
Sophie Nehama, comédienne et metteure en scène.
Cécile Lecuyer, coordinatrice de La Halte, Liège (Belgique).
Itzel Palomo, scénographe et performer.
Élise Vigneron, directrice artistique et metteure en scène,
Théâtre de l’Entrouvert.

Modérateur
Yannick Hoffert

Grand témoin
Guy Chouraqui, ancien professeur de physique
à l’Université de Strasbourg.

Date
Jeudi 27 avril

Lieu
Théâtre Gérard Philipe / Avenue de la libération / Frouard (54)

Horaires
10h30 > 17h30

Durée
1 jour

Nombre de participants
50

Frais de participation
Entrée libre
(inscription obligatoire, via le formulaire ci-dessous en téléchargement)
Frais de repas (jeudi midi) : 12 €

Programme de la journée
10h : accueil
10h30 > 13h : plénière (bilan + présentation d’expériences transfrontalières) 
13h > 14h : repas 
14h30 > 16h : travaux en ateliers
16h00 > 16h15 : pause 
16h15 > 17h : synthèse des ateliers 
17h > 17h30 : conclusion de la journée en présence du Grand Témoin, Guy Chouraqui 

Informations
Léa Munier / Théâtre Gérard Philipe (Frouard)
Tél : 03 83 49 29 34 – Email : info@tgpfrouard.fr

Programme
Programme complet
PDF (1.19 Mo)


 

Dernière mise à jour le 09/05/2017